FOUKÈN-J, son hommage à feu Lassidan et le refus de concert à Sikasso [VIDÉO]

Votes 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles1,00/5
Loading...


FOUKÈN-J parle de Lassidan, de sa décision concernant Sikasso et ses projets à venir
Foukèn-J était dans nos locaux pour une interview exclusive dans la rubrique RHHM Buzz dans laquelle il nous a confié beaucoup de choses concernant sa décision de ne plus faire de concert à Sikasso, sa collaboration avec le comédien Tènèma Sanogo, des explications concernant le titre Chitané ka café dji de son dernier album et de ses projets à venir.

Plus de concert à Sikasso
Il nous a éclairci d’abord sur sa décision de ne plus faire de concert à Sikasso en expliquant qu’on lui a toujours dit qu’il était la fierté du kenedougou, sans qu’il ne soit invité dans tous les festivals qui se déroule dans cette région. Il renvoie la faute aussi bien aux organisateurs qu’à la population.

Boua ka wotoro, avec le comédien Tènèma Sanogo alias Lassidan
À la seconde question qui portait sur sa collaboration avec le grand comédien Lassidan, décédé en décembre dernier, l’artiste a expliqué qu’il est fier d’avoir travaillé avec ce grand monsieur, Foukèn-J a ajouté avec beaucoup d’émotion : “Le jour où nous sommes allés le voir pour parler du projet, il était trop content comme si il nous attendait. Il nous a fait savoir que parmi ces milliers de rappeurs, il aimait bien ce que je faisais. Il n’a pas voulu me demander un rond. Même le jour du tournage, il a refusé de prendre l’argent que nous lui avons donné comme prix d’essence. C’est un monsieur qui a rendu service au peuple. Nous serons toujours fier de lui”.

L’album Chitanè ka café dji
Son dernier album, sorti le 1er novembre 2015, s’intitule Chitanè ka café dji. Foukèn-J dit qu’il a décidé d’appeler l’album ainsi car il a beaucoup travaillé la nuit. Il dit avoir remarqué qu’il était généralement​ 3 heure 33 du matin quand il se mettait à l’écriture. On connaît la réputation des séries de chiffres semblable comme 6 heure 66 ou 2 heure 22 par exemple. Ce sont des indices de mauvais présage selon l’opinion commune. Il trouve donc que l’album est un produit un peu mystérieux. Il avoue ne pas être fier de l’avoir appelé ainsi mais se sentait obligé de le faire. Pour l’appellation de l’album, il dit qu’il avait le choix entre 3 heure 33 et CChitanè ka café dji. Il a opté pour le second. Il a aussi expliqué que ce titre a quelque part, un lien avec la société d’aujourd’hui.

Projets à venir
Parmi ses projets à venir, Foukèn-J a parlé de la mise en place de son home studio qui l’importe beaucoup. Il doit aussi faire une mixtape et plusieurs autres projets, en plus de l’album de son collectif GFR.
 

 

DONNEZ VOTRE AVIS