Affaire Petit Guimba N° 1/Hassan, une femme à l’origine ?

54584

Affaire Petit Guimba N° 1/Hassan, une femme à l'origine - samedi 10 septembre 2016
L’acte de Petit Guimba N° 1, volontaire ou pas ? La cause, la formation de clans
Dans la nuit d’hier, 9 septembre, une altercation entre l’humoriste Petit Guimba N° 1 et Hassan Hawil, propriétaire du restaurant Le Paradyse, situé au Golf a viré au pire. Nous ne nous sommes pas hâtés d’en parler car c’était important pour nous d’en savoir plus sur cette affaire qui revêt plus de complexités qu’elle en a l’air. Principal protagoniste, Hassan, s’en est sorti sain et sauf pendant que son frère Abass est la première victime. Petit Guimba N° 1, lui aurait roulé dessus au niveau des jambes avec sa voiture. Si pour certains cet acte est volontaire, pour d’autres il ne l’est pas.

Acte délibéré ?
Une partie raconte que Petit Guimba N° 1 l’aurait fait de manière intentionnelle. L’humoriste, selon certains témoignages, discutait violemment avec Hassan. Des injures de part et d’autre étaient proférées. Le grand frère du restaurateur serait donc intervenu pour essayer de calmer les deux jeunes, quand Petit Guimba N° 1, très énervé, serait ensuite monté dans sa voiture pour foncer directement dans la direction ou se trouvait Hassan. Si ce dernier a pu l’éviter, le grand frère lui, non. S’étant arrêté après l’acte, Petit Guimba N° 1 aurait été tabassé par la foule avant d’être récupéré par des policiers du XVè arrondissement.

Ou acte involontaire ?
À l’opposé, d’autres versions expliquent que Petit Guimba N° 1 serait victime d’un guet apens. Le comédien, après la dispute avec Hassan, serait rentré chez lui avant de recevoir un coup de fil du grand frère de ce dernier, qui l’aurait appelé afin de régler le conflit qui l’opposait depuis un certain moment à son petit-frère. Petit Guimba N° 1 s’était ainsi fait piégé parait-il car, à sa grande surprise, en arrivant sur les lieux, il était entouré des frères Hawil qui étaient en possession d’armes à feu, gourdins et gaz toxiques. Petit Guimba N° 1 aurait donc encaissé des coups pendant qu’il essayait de regagner sa voiture pour prendre le large, il aurait été aspergé de lacrymogène. Par conséquent, Petit Guimba N° 1 ne voyait donc plus très bien. La voiture démarrée dans la mêlé est donc partie en direction du frère d’Hassan qui n’a pu l’éviter.

Si la cause immédiate est une dispute, la cause lointaine serait une histoire de femme
Nous avons appris aussi que, toute cette affaire à l’origine, concernerait la fiancée d’Hassan Hawil, nommée Zara Haïdara, qui était l’ex petite amie de Petit Guimba N° 1. L’union d’Hassan et Zara aurait fini par créer une guerre froide entre Hasan et l’humoriste qui a perduré jusqu’à ce jour. Une altercation comme celle-ci qui a viré au pire hier, ne serait d’ailleurs pas la première entre les deux hommes. Petit Guimba N° 1 et Hassan se seraient plusieurs fois tirés dessus à boulet rouge verbalement. À noter que Hassan est le parrain de Iba One qui avait d’ailleurs fait un morceau intitulé Love douman dans lequel il chantait l’amour d’Hassan et Zara. Pour beaucoup, cette chanson avait pour but de choquer Petit Guimba N° 1 qui, depuis un certain moment n’entretenait pas de bons rapports avec Iba One. Les soutiens ne vont pas tout dans le même sens. Sidiki Diabaté, M’Bouillé Koité et Ballinu Montana portent leur soutien à Petit Guimba N° 1 pendant que Iba One, Lat Diallo soutiennent plutôt Hassan. Diallo, Manager d’Iba One et proche d’Hassan, réclame que justice soit faite.

Depuis hier, nous nous posons la question. Et si cette guerre de clan supposée exister depuis longtemps, ne se confirmait pas enfin ?

L’actualité du show-biz malien, c’est sur RHHM.Net !
© RHHM – Contenu proposé et rédigé par la rédaction de RHHM.Net. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

DONNEZ VOTRE AVIS