Culture en partage accompagne le Sommet Afrique-France

Votes 1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles 0 votes
Loading...

Culture en partage accompagne le Sommet Afrique-France - mercredi 11 janvier 2017
Culture en partage accompagne le Sommet Afrique-France – mercredi 11 janvier 2017

Culture en partage accompagne le Sommet Afrique-France !
Une initiative à saluer à une époque où la culture du spectacle vivant n’est pas encore assez mise en valeur malgré son importance aussi bien éducative que divertissante. Culture en partage, mouvement culturel né entre Bamako et Bangui avec des enjeux qui vont au delà des deux pays (Mali et République Centrafricaine) que représentent ces capitales, accompagnera le sommet Afrique-France.

 
En tant que dispositif de diffusion de spectacle, Culture en partage s’est fixé comme objectif, favoriser la créativité de la jeunesse et la valoriser. Cette valorisation qui se fait à travers des représentations constantes de spectacles vivants dans des foyers artistiques, projetés d’être mis en place dans plusieurs pays de l’Afrique Occidentale et Centrale est déjà en très bonne voie en Centrafrique et au Cameroun en plus du Mali.
 
Plusieurs actions culturelles ont déjà eu lieu dans le cadre de Culture en partage dans des quartiers de Bamako, sur des terrains de football, gratuitement, afin que même les démunis aient la chance de voir des spectacles de qualité et d’en tirer profit côté culturel. On se souvient de Plus fort que mon père joué par Michel Sangaré et Ramsès Damarifa en trois dates sur les terrains de Lafiabougou et Djélibougou mais aussi au foyer des jeunes de Bamako. À l’international, Culture en partage a permis à la population de Bangui en Centrafrique de vivre certains moments émotionnels.
 
Message de Jean-Louis Sagot Duvauroux

 
Culture en partage toujours dans l’idée du partage qui constitue le cœur même de sa raison d’être, accompagnera aussi le grand rendez-vous de ce mois à savoir le sommet Afrique-France qui se tiendra cette semaine dans la capitale malienne, Bamako. Les activités ont d’ailleurs déjà commencé à cet effet. Des acteurs actifs de ce dispositif de partage comme Jean-Louis Sagot Duvauroux, Drissa Samake et Aliou Ifra N’Diaye travaillent d’arrache pieds avec de jeunes artistes afin que la culture se partage véritablement.
 
Le 8 janvier dernier, un premier spectacle intitulé JDSE (Jeune Diplômés Sans Emploi) monté par des jeunes du quartier de Sabalibougou a ouvert la séquence. Le 15 janvier, un sommet de Sabalibougou réunira les acteurs sociaux et associatifs du quartier de cette même zone afin d’échanger sur la transmission des valeurs maliennes sur l’action civique et sur la vie culturelle avec en point d’orgue un concert participatif animé par le grand percussionniste Cheicknè Sissoko. Le 15 janvier, le centre Togola accueillera à son tour, à destination des habitants du quartier, le spectacle de Blonba intitulé Allah tè sunogo. Tout le monde est invité. Entrée libre !
 
© RHHM – Contenu proposé et rédigé par la rédaction de RHHM.Net. Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.

DONNEZ VOTRE AVIS