Black Ismo, la biographie

384

Black Ismo, la biographie de l'artiste, musicien et rappeur du Mali
Black Ismo, la biographie de l’artiste, musicien et rappeur du Mali

Black Ismo, musicien, rappeur et chanteur du Mali, s’impose désormais comme un artiste incontournable de la scène rap actuelle.

Très tôt déjà, il se forge un esprit hip-hop très aiguisé, en écoutant PBS, Daara j, IAM, 2Pac et en posant son flow sur des beats avec des potes. Inconsciemment, il entame un processus personnel de formation en participant à des concours de rap inter-scolaires et en trainant dans les studios et les concerts.

C’est lors du festival étonnant voyageur de 2010, que le jeune artiste prometteur participe à l’atelier slam animé par les membres du collectif Aslama, Kalyre et Bouba Chaman avec la présence des artistes français Rouda, Souleymane Diamanka et Oxmo Puccino. Il clôture l’événement en beauté en se faisant plaisir sur un freestyle avec Kalyre où il s’exalte à combiner l’écriture, l’expression scénique et la diction.

Cet événement est déclencheur et décisif pour Black Ismo ! Il prend le temps de réfléchir longuement et fait le choix de s’investir dans la musique de manière consciencieuse. Son goût pour l’écriture et l’oralité prend forme dans le slam mais ce n’est pas suffisant pour l’artiste, cela manque amèrement de musicalité ! Il pense que la musique rap est le chemin à prendre.

L’artiste ne s’y est pas trompé ! Après quelques maquettes, il propose au public en 2011, une première mixtape audacieuse intitulée « Ghetto soldier » enregistrée aux studios Zion High Production et Maliba production au Mali. Le premier titre de cette mixtape est un hommage à son rap, « Anwnka rapou djara » qui signifie « Notre rap a réussit ». Un autre morceau « C’est la fiesta » fait l’objet d’un clip réalisé par Iso (Ismaël Diallo) et remporte un vif succès auprès du public.

En 2012, Black Ismo avec ses complices Buba, Salazar et MDV forment le très célèbre collectif Maliba All Star, fondé sur l’initiative de Buba, plus exactement, après le clip « 3 ans de Maliba Production ». L’idée est de rassembler les compétences et les idées de chacun afin de fournir un travail global dans la réalisation des clips, des sons et de la communication. Actuellement, ils travaillent ensemble à l’élaboration de leur premier album très attendu de tous.

En 2013, Black Ismo fait son grand retour en solo avec sa deuxième mixtape épatante, « The Blackstape » soulevée par l’éblouissant titre « Farafina » une fusion entre rap conscient et sonorités ouest africaines. Il affirme son attachement aux langues qu’il manie subtilement tout en alternant le bamanan et le français, une vraie prouesse pour des morceaux rap à dominante egotrip ! Ses collaborations se font plus nombreuses, il s’illustre aussi en featuring avec la pléiade d’artistes Buba, Tchêlê Micke, Malian Marley, Sebzo et Lord Hamed.

Le rap de Black Ismo est habité par des sujets inspirants tel que le courage, le travail et la persévérance qui reviennent à la manière d’un rythme lancinant tout au long de The Blackstape. Loin de caricaturer l’image de « dénonciateur des problèmes sociaux », Black Ismo affirme que l’Afrique peut renaître de son passé glorieux en faisant face aux enjeux actuels. L’artiste Black Ismo est maintenant prêt à relever les défis les plus épineux !

Biographie réalisée par RHHM en collaboration avec Black Ismo

DONNEZ VOTRE AVIS