Sidiki Diabaté, « Douaou djabira » [PAROLES]

13812


Paroles de « Douaou djabira », de Sidiki Diabaté

Single 2015 de Sidiki Diabaté

Bamanakan : « Douaou djabira »
Diabatéba Music
Hamala Niang
Jǎ, jɔn tɛ ko dɔ̀n ì nà fɔ Masa Allah
Eh, Allah, à baarika ì ye
Ah, jɔ̀n bɛ n’ì daakan
Jǎ, jɔ̀n bɛ n’ì daakan dò
Jǎ, jɔ̀n bɛ n’ì daakan
Nàfa tɛ jùgùya là
Ne wililà dòn dɔ là, ko n bɛ kɛ̀ fɔlìkɛ̀là ye
Ù ye n jùgùya, ù ye n kɔ̀niyà
Ù ko, ko n tɛ kɛ̀ fɛ̀n ye
Ne wililà dòn dɔ là, ko n bɛ kɛ̀ fɔlìkɛ̀là ye
Ù ye n kɔrɔfɔ̀, ù ye n dɔ̀kɔ̀yà
Ù ko, ko n tɛ kɛ̀ fɛ̀n ye
Jɔ̀n bɛ n’ì daakan de
Jǎ, bɛɛ bɛ k’ì daakan ye
Ì bɛ bì de dɔ̀n
Ì tɛ sini dɔ̀n
Eh, Allah de ye n Mâ’ ye

Dubabu jaabi-là ne mà
Mama ka dubabu jaabi-là ne mà
Dubabu jaabi-là ne mà
Papa ka dubabu jaabi-là ne mà

Ne ko, dòn dɔ tɛmɛ nà
Ne teriw kùn bɛ yɛlɛ n nà
Ne ko, dòn dɔ tɛmɛ nà
N ko, Sidiki segɛn nà
N wililà, n taara I.N.A. là
Ko n bɛ piano kàlan
Ù ko, ko ne tɛkɛ mà daafà
Ko, n tɛ se kà kɛ piano-fɔlà ye
Ni ne kùn bɛ kasì
Ne bà kùn b’à fɔ̀
N den, ì ŋɛ̀jì cɛ̀
Ì bà ka dubabu b’ì ye
N’ò ye tìŋɛ ye
N den, ì tɛ màlo (N den, ì tɛ màlo)
Ni ne kùn bɛ kasì
N Fà b’à fɔ̀
Ne ka dubabu b’ì ye n den
Dubabu-den bɛ segɛn
Jǎ, dubabu-den tɛ màlo
Ne ye n ji jà
Kà courage tà
Walasa, dìŋɛ̀ kana yɛlɛ n nà tùgùn
Ne ye n ji jà
Kà dùsu tà
Walasa, dìŋɛ̀ kana yɛlɛ n nà tùgùn

Dubabu jaabi-là ne mà
Mama ka dubabu jaabi-là ne mà
Dubabu jaabi-là ne mà
Papa ka dubabu jaabi-là ne mà

Allah de ye yɛ̀lɛ̀ma Màsa ye
Allah de ye mâ sɔ̀n sanuma ye
Allah de ye hìnɛ Màsa ye
Faama, à barika ì ye
N ko, bì de se rà
Mali bɛ̀ ko « Sidiki Diabaté »
Dìŋɛ̀ bɛ̀ ko « Sidiki Diabaté »
Dɔw ko « Diabatéba Music »
Ne bɛ Allah de fò
Eh, n nà !
Ni bankebaw ɲà na
N ko, den tɛ siran dɔ̀n
Ne bɛ Allah de fò
Eh, n nà
Mùso mùɲù-ne den
Ò den tɛ tiɲɛ̀ là
Jǎ, jɔ̀n-maya ye kara ye
Anw kana jɔ̀ ɲɔ̀kɔ̀n nà
Jǎ, jɔ̀n-maya ye kara ye
Ì bɛ bì de dɔ̀n
Ì tɛ sini dɔ̀n n teri

Dubabu jaabi-là ne mà (i ye)
Mama ka dubabu jaabi-là ne mà
Dubabu jaabi-là ne mà (mama le, papa le)
Papa ka dubabu jaabi-là ne mà

Somâ-kɛ ta ye fu ye
Bolìtigi ta ye fu ye
Môri-kɛ-nì ta ye fu ye
Allah de ta ye tiɲɛ̀ yɛ̀rɛ̀ ye

Mɔ̀gɔ si daakan tɛ mɔ̀gɔ bolo
Bɛ̀ bɛ Allah de bolo
Mɔ̀gɔ si daakan tɛ mɔ̀gɔ bolo
Anw ka fara ɲɔ̀gɔn nà

Dubabu jaabi-là ne mà
Dubabu jaabi-là ne mà
(dédicaces)

Il faut que
Anw ka dɔ̀n jiɲɛ kɔnɔ, ko
Dòn dɔ cɛ̀-surun de ye don dɔ cɛ̀-jan ye
Dòn dɔ cɛ̀-jan de ye don dɔ cɛ̀-surun ye
Ko, Adama-den tɛ se
Ko, Allah de bɛ se
Wa, Màsa kelen tile tɛ làban
Al-hamdu lillahi rabbil ‘alamin
Bì, diɲɛ bɛ kule-là ni ne ye
Mais, bì, ne be kule ni n Fà ni n Bà ye
Aw ni cɛ
Par-ce que, n’aw kùn tɛ
Bì, ne tɛ bì sɔrɔ̀

Français : « Douaou djabira »
Diabatéba Music
Hamala Niang
À part Allah, nul n’est omniscient
Allah, je te remercie
À chacun son destin
À chacun sa destinée
À chacun son destin
Il n’y a aucune utilité à la méchanceté
J’ai voulu être instrumentiste
On m’en a empêché, on m’a envié
On disait que je n’arriverai à rien
J’ai voulu être instrumentiste
On m’a calomnié, on m’a insulté
On disait que je n’arriverai à rien
À chacun son destin
On devient ce à quoi on est destiné
Tu connais aujourd’hui
Tu ne connais pas demain
Seul Allah est mon Maître

Les prières sont exaucées
Les bénédictions de Maman sont exaucées
Les prières sont exaucées
Les bénédictions de Papa sont exaucées

Il fut un jour où
Mes amis riaient de moi
Il fut un jour où…
Sidiki a souffert
Je me suis inscrit à l’I.N.A.
Pour apprendre le piano
On m’a dit que j’ai un handicap à la main
On m’a dit que je ne serai jamais pianiste
Quand je pleurais
Ma mère disait
Fils, ne pleure pas
Tu as les bénédictions de ta mère
Si cela est bien vrai
Fils, tu n’échoueras jamais
Quand je pleurais
Mon père disait
Fils, tu as mes bénédictions
Un enfant béni a beau souffrir
Il n’échouera jamais
J’ai travaillé dur
J’ai pris du courage
Pour qu’un jour, le monde soit fier de moi
J’ai travaillé dur
J’ai pris du courage
Pour qu’un jour, le monde soit fier de moi

Les prières sont exaucées
Les bénédictions de Maman sont exaucées
Les prières sont exaucées
Les bénédictions de Papa sont exaucées

Seul Allah est maître de tout changement
Seul Allah sait nous récompenser
Seul Allah est miséricordieux
Le tout puissant, je te remercie
Aujourd’hui
Tout le Mali crie « Sidiki Diabaté »
Le monde entier crie « Sidiki Diabaté »
Certains crient « Diabatéba Music »
Je remercie Allah
Mère !
Si les parents ont été corrects
L’enfant ne connaîtra jamais la peur
Je remercie Allah
Mère !
L’enfant d’une femme dévouée
Ne peut être mauvais
Sous-estimer apporte mauvaise fortune
Ne nous sous-estimons pas dans la vie
Sous-estimer apporte mauvaise fortune
Tu connais aujourd’hui
Tu ne connais pas demain mon ami

Les prières sont exaucées
Les bénédictions de Maman sont exaucées
Les prières sont exaucées
Les bénédictions de Papa sont exaucées

Le sorcier n’a pas raison
L’animiste n’a pas raison
Le marabout n’a pas raison
C’est Allah qui a raison

Nul ne dispose de la destinée d’un autre
Nous sommes tous des sujets de Allah
Nul ne dispose du destin d’un autre
À chacun sa route

Les prières sont exaucées
Les prières sont exaucées
(dédicaces)

Sachons que
Dans ce monde ici-bas
Le petit d’un jour sera le grand de demain
Le grand d’un jour sera le petit de demain
L’être humain n’y peut rien
C’est Allah qui est au contrôle
Nul n’est éternel
Louange à Dieu, Le Seigneur des mondes
Aujourd’hui, tout le monde m’acclame
Moi, j’acclame mon père et ma mère
Je vous remercie
Parce que, sans vous
Aujourd’hui ne serait pas mon jour

Lire ou apprendre les paroles du titre « Douaou djabira » de Sidiki Diabaté, écrites par Sidiki Diabaté, retranscrites et adaptées par RHHM.Net

DONNEZ VOTRE AVIS